[N° 574] - Outils de gestion : la course à la performance

par Paul TURENNE
Affichages : 21861

Choisir un ou plusieurs logiciels adéquats et performants pour gérer une copropriété est devenu aujourd’hui indispensable que ce soit pour les syndics professionnels ou bénévoles. Etat des lieux.

 

Crédit : Fotolia

À lire

[N° 573] - L’isolation thermique des façades : règlementations et solutions techniques

par Paul TURENNE
Affichages : 15112

Confort hygrothermique et acoustique accru en été comme en hiver, consommation énergétique moindre, meilleure tenue de la structure du bâtiment dans le temps… Une façade bien isolée thermiquement ne présente que des avantages. Zoom sur les critères indispensables à intégrer pour y parvenir.

Credit Habitat 76

À lire

[N° 572] - Fibre optique en copropriété : l’heure de la maturité ?

par Paul TURENNE
Affichages : 14632

Après des années de frilosité et de surplace, le déploiement de la fibre optique poursuit lentement mais sûrement sa progression en France. Le cadre législatif désormais plus clair favorise les investissements des opérateurs, même si toutes les installations en copropriété sont loin de se dérouler sans problème. Etat des lieux et conseils.

Crédit DR

À lire

[N° 536] - Nouveau dossier de diagnostic technique : Quoi de neuf depuis le 1er novembre 2007 ?

par Maud PHILIBERT
Affichages : 13843

Loi Carrez, diagnostic plomb, amiante, termites, installation gaz et électricité, état des risques naturels et technologiques…
Depuis le 1er novembre 2007,  un seul dossier appelé "dossier de diagnostic technique" nouveau regroupe les états, constat et diagnostics que le vendeur doit fournir aux fins de l’annexer "à la promesse de vente",  "promesse" ou compromis".

C’est également depuis cette date, que la profession de diagnostiqueur est réglementée puisque celui-ci doit depuis le 1er novembre justifier d’une certification au Cofrac, Comité français d’accréditation pour exercer son activité.

Diagnostic termite

Maud PHILIBERT

À lire

[N° 537] - Toitures terrasses et toitures végétalisées zoom sur les différentes techniques

par Maud PHILIBERT
Affichages : 13183

On distingue deux grandes familles de toitures : les toitures-terrasses et les toitures en pente (simples, doubles ou multiples). La toiture-terrasse est protégée par une étanchéité composée essentiellement d’un isolant et d’un complexe d’étanchéité simple ou multicouche.
Si vous transformez un toit en toit-terrasse dans un immeuble collectif vous devez obligatoirement obtenir l’accord de votre copropriété et faire une demande de permis de construire. La question de l’entretien et de l’étanchéité de la toiture-terrasse étant relativement technique, nous avons demandé à Lise BOUSSERT Déléguée Technique de la Chambre Syndicale Française de l'Etanchéité (CSFE) de répondre à nos questions.
Explications.

 

Maud PHILIBERT

À lire

[N° 544] - Entretien et rénovation des copropriétés classées

par Paul TURENNE
Affichages : 11271

Si posséder un bien au sein d'une copropriété classée ou inscrite comporte des avantages, notamment en terme de fiscalité, cela apporte aussi un certain nombre de contraintes. Le point sur les obligations réglementaires de ces propriétés particulières.

À lire

[N° 538] - Hygiène des parties communes & tri sélectif : quels sont les enjeux de demain ?

par Maud PHILIBERT
Affichages : 13596

Évolution des modes de vie et de consommation vers davantage de mobilité et d'achats individuels, nouvelles habitudes alimentaires, croissance démographique, etc. : nous produisons chaque jour plus de déchets ménagers. La production d'ordures ménagères atteint aujourd'hui 360 kilos par an et par habitant, soit 2 fois plus qu'il y a 40 ans !
L’Ademe multiplie les campagnes de communication affichant préceptes et conseils pour éviter que nos poubelles, et du même coup nos porte-monnaie ne débordent.
L’enjeu est environnemental, mais présente aussi des impacts économiques non négligeables :
certes nos poubelles en habitat collectif sont le plus souvent communes. Pourtant, la facture finale prise en compte est quant à elle, individuelle. Quelques rappels et des explications.

Maud PHILIBERT

À lire

[N° 539] - Confort d’été : Vers une climatisation écologique

par Maud PHILIBERT
Affichages : 11682

Comment concilier confort thermique, économies d’énergie tout en respectant l’environnement ?
Pour rafraîchir l’air, quelques solutions de bon sens mais aussi des solutions techniques, architecturales ou de construction existent dans une logique de développement durable.
Réchauffement climatique, pics de canicule, augmentation du coût des énergies… Autant de facteurs dont il faut pouvoir tenir compte alors que le secteur du bâtiment représente 46 % de la consommation énergétique nationale et 25 % des rejets de CO2.

Maud PHILIBERT

 

À lire

[N° 540] - Gardien concierge : un métier en voie de disparition ?

par Maud PHILIBERT
Affichages : 18834

L'historien Jean-Louis Deaucourt indique que le “concierge” également nommé “portier” ou “suisse” est apparu très tôt dans la littérature du Moyen-Âge indiquant ainsi sa présence dès cette époque, présence qui s'est perpétuée jusqu'à nos jours.
Si le concierge a, de tout temps appartenu à la vie de l’immeuble, force est de constater aujourd’hui sa disparition progressive.
Encore que les copropriétés aient de nouveau tendance à se réapproprier la vocation sociale de celui qu’on pourrait appeler le “chef d’orchestre” non seulement des parties communes mais aussi de la vie sociale qu’il maintient dans les lieux.

À lire

[N° 540] - Immeubles accessibles à tous

par Pascal MAES
Affichages : 9018

En ce qui concerne des immeubles d’habitation, l’objectif de la loi est de généraliser leur accessibilité en construction neuve et lors de travaux réhabilitation supérieurs à 80 % de la valeur du bâtiment. Les aménageurs et architectes doivent préserver la continuité des déplacements entre l’extérieur et l’intérieur et à l’intérieur des logements et faciliter tous les gestes quotidiens notamment dans les parties communes : ouvrir et fermer la porte d’entrée, prendre l’ascenseur, monter et descendre l’escalier, différencier et utiliser les différents boutons-poussoirs, etc.   Ces précautions vont bénéficier aussi bien aux occupants de
l’immeuble qu’à leurs visiteurs handicapés ou vieillissants. De même, les dimensions recommandées pour l’usage d’un fauteuil roulant seront appréciées dans différentes situations de la vie courante : bagages, poussettes, livraison …. La conception et l’aménagement des abords extérieurs et des parties communes des immeubles vont par conséquent être appréhendés différemment, tout comme l’intérieur des appartements.      

À lire