[N°657-658] - L’éco-rénovation, de la genèse du projet à l’après-travaux

par Sophie Michelin-Mazéran, journaliste
Affichages : 7133

L’éco-rénovation en copropriété relève d’une dynamique bien spécifique car elle suppose une décision collective des copropriétaires ainsi qu’une approche sur-mesure pour intégrer les spécificités de chaque immeuble. En effet, ce parc se caractérise par sa grande hétérogénéité qu’il s’agisse de l’époque de construction, du système de chauffage, du mode de gestion, de la composition ou encore de la taille de la copropriété. Dans tous les cas, l’éco-rénovation se prépare et implique une stratégie dédiée pour qu’un meilleur confort de vie, une réduction des charges et une valorisation du patrimoine soient bien au rendez-vous. Pourquoi, comment, avec qui et pour quels résultats ? Réponse en quatre temps.

À lire

[N°659] - Contrôle d’accès en copropriété : Les solutions pour faire rimer sécurité et praticité

par Paul Turenne, auteur
Affichages : 30185

Avec un taux de remplacement global des installations estimé entre 5 à 7 % par an dans les logements collectifs, le marché de l’interphonie ne connaît pas la crise.

Alors que la sécurisation des accès des copropriétés est devenue incontournable, focus sur les solutions existantes en la matière.

À lire

[N°656] - Assemblée générale 3.0 Ou comment faire rimer copropriété avec dématérialisé

par Paul Turenne, journaliste
Affichages : 22306

Visioconférence, vote électronique, convocations et procès-verbaux numériques…

Depuis peu, les assemblées générales (AG) de copropriété sont entrées de plain-pied dans l’ère du numérique.

État des lieux des bonnes pratiques pour dématérialiser les échanges avec les copropriétaires et optimiser la productivité, sans risques juridiques.

À lire

[N°655] - La copropriété, un terreau fertile pour la médiation

par Sophie MICHELIN-MAZÉRAN - Journaliste juridique
Affichages : 5129

Aller plus vite, plus fort, plus loin, telle est l’ambition de la médiation qui permet aux parties de résoudre leur conflit en allant vers la solution qu’elles ont choisie, sans passer par le juge.
Ce processus amiable alternatif au contentieux judiciaire gagne du terrain dans tous les secteurs d’activité, y compris celui de la copropriété, d’autant qu’il est soutenu par les pouvoirs publics.
Depuis le 1er janvier 2020, la tentative préalable obligatoire de résolution amiable est ainsi étendue à certains litiges, avant toute saisine du juge. Comment s’organise le processus de médiation, quels sont ses bienfaits et éventuels écueils en copropriété ?

Une étude complète en 20 questions pour aider les syndics, syndicats, copropriétaires ou encore avocats, à y voir plus clair.

À lire

[N°653] - Maîtriser les frais de chauffage en copropriété

par Paul Turenne, journaliste
Affichages : 13281

Alors que le chauffage représente 66 % des consommations d’énergie dans l’habitat, l’optimiser apparaît comme une nécessité pour limiter les frais, sans même parler de l’intérêt environnemental pour tout un chacun… Le point sur les solutions existantes et les bonnes pratiques pour concilier confort, économies et écologie à l’approche de l’hiver.

À lire

[N°652] - Adapter l’immeuble au vieillissement de ses occupants

par Sophie MICHELIN-MAZÉRAN, journaliste
Affichages : 13273

La France vieillit.

Ce phénomène, bien connu, convoque dans son sillage le sujet de la perte d’autonomie des personnes âgées qui concerne chaque famille.
Et faut-il le rappeler, le «bien vieillir» à domicile correspond à une attente prioritaire de nos aînés, récemment mise en lumière lors de la concertation citoyenne «Grand âge et autonomie».
Ces évolutions majeures de la société sur le plan démographique et sociétal nécessitent d’apporter de nouvelles réponses dans la conception et la gestion des immeubles en copropriété, que les pouvoirs publics entendent aujourd’hui accompagner.

N’en déplaise au Général, la vieillesse n’est pas forcément un naufrage.

À lire

[N°651] - Financer des travaux en copropriété : Un chantier accessible à tous

par Sophie MICHELIN-MAZERAN, journaliste
Affichages : 19110

Parce qu’ils sont vécus comme complexes et coûteux, les gros travaux en copropriété sont généralement subis, plutôt que réalisés de façon volontaire et anticipée. Pourtant, plusieurs leviers sont mobilisables pour accompagner le passage à l’acte des travaux, alléger la facture et étaler les dépenses dans le temps.

Parmi les aides disponibles, se trouvent pêle-mêle des subventions, des avantages fiscaux, des prêts collectifs ou individuels. Sans oublier les ressources propres de la copropriété ou encore le recours à des outils contractuels.

Au final, le reste à charge par copropriétaire peut se révéler modique.

La preuve en cinq points.

À lire

[N°649] - L’entretien des fenêtres et balcons en copropriété

par Paul TURENNE
Affichages : 42842

L’isolation des façades d’un bâti reste primordiale et permet d’obtenir d’excellents résultats en matière de performances énergétiques. Toutefois, il ne faut pas sous-estimer les effets positifs d’un changement d’ouvrants, a fortiori dans le cadre d’une rénovation globale, et, dans une moindre mesure, de la rénovation des balcons, peu évidente. Conseils de mise en œuvre.

À lire

[N°648] - Les outils numériques de la copropriété

par Paul TURENNE
Affichages : 11319

Après le tout-papier, puis l’arrivée des logiciels “en dur” souvent difficiles à prendre en main et parfois “usines à gaz”, la gestion numérique des copropriétés est désormais entrée dans une nouvelle ère.

Le développement de solutions 100 % web et une nette amélioration de l’ergonomie permettent aujourd’hui de doper la productivité des professionnels de l’immobilier.

À lire

[N°647] - Surélévation : quand les copropriétés prennent de la hauteur

par Paul TURENNE
Affichages : 20829

Si la surélévation des immeubles en copropriété n’a rien de nouveau, son intérêt n’en est que plus grand aujourd’hui : limitation des déperditions d’énergie par le toit, emprise au sol minimisée, apports financiers pour les copropriétaires…

Autant d’avantages qui ont poussé le législateur à faciliter les travaux de surélévation. Ces derniers n’en demeurent pas moins des opérations complexes à mettre en œuvre. D’où l’importance de co-construire ce type de projets en étroite concertation avec tous les acteurs pour espérer les voir aboutir… et éviter les mauvaises surprises.

Suivez le guide !

À lire