[N°651] - Financer des travaux en copropriété : Un chantier accessible à tous

par Sophie MICHELIN-MAZERAN, journaliste
Affichages : 8356

Parce qu’ils sont vécus comme complexes et coûteux, les gros travaux en copropriété sont généralement subis, plutôt que réalisés de façon volontaire et anticipée. Pourtant, plusieurs leviers sont mobilisables pour accompagner le passage à l’acte des travaux, alléger la facture et étaler les dépenses dans le temps.

Parmi les aides disponibles, se trouvent pêle-mêle des subventions, des avantages fiscaux, des prêts collectifs ou individuels. Sans oublier les ressources propres de la copropriété ou encore le recours à des outils contractuels.

Au final, le reste à charge par copropriétaire peut se révéler modique.

La preuve en cinq points.

À lire

[N°649] - L’entretien des fenêtres et balcons en copropriété

par Paul TURENNE
Affichages : 15572

L’isolation des façades d’un bâti reste primordiale et permet d’obtenir d’excellents résultats en matière de performances énergétiques. Toutefois, il ne faut pas sous-estimer les effets positifs d’un changement d’ouvrants, a fortiori dans le cadre d’une rénovation globale, et, dans une moindre mesure, de la rénovation des balcons, peu évidente. Conseils de mise en œuvre.

À lire

[N°648] - Les outils numériques de la copropriété

par Paul TURENNE
Affichages : 4087

Après le tout-papier, puis l’arrivée des logiciels “en dur” souvent difficiles à prendre en main et parfois “usines à gaz”, la gestion numérique des copropriétés est désormais entrée dans une nouvelle ère.

Le développement de solutions 100 % web et une nette amélioration de l’ergonomie permettent aujourd’hui de doper la productivité des professionnels de l’immobilier.

À lire

[N°647] - Surélévation : quand les copropriétés prennent de la hauteur

par Paul TURENNE
Affichages : 9381

Si la surélévation des immeubles en copropriété n’a rien de nouveau, son intérêt n’en est que plus grand aujourd’hui : limitation des déperditions d’énergie par le toit, emprise au sol minimisée, apports financiers pour les copropriétaires…

Autant d’avantages qui ont poussé le législateur à faciliter les travaux de surélévation. Ces derniers n’en demeurent pas moins des opérations complexes à mettre en œuvre. D’où l’importance de co-construire ce type de projets en étroite concertation avec tous les acteurs pour espérer les voir aboutir… et éviter les mauvaises surprises.

Suivez le guide !

À lire

[N°646] - Rénovation énergétique : CITE et RGE, deux dispositifs à connaître

par Sophie Michelin-Mazéran, journaliste - rédactrice spécialisée
Affichages : 7178

À l’instar des précédentes lois de finances, la rénovation énergétique des logements continue d’être accompagnée fiscalement, notamment via le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Après des mois de valse-hésitation, le gouvernement a finalement décidé de reconduire pour 2019 cet avantage fiscal, bien connu des particuliers et des syndics. Sa transformation en prime, annoncée mais non réalisée, attendra 2020. Un autre dispositif, en lien avec le CITE, est en cours de révision. Il s’agit de la mention RGE («Reconnu Garant de l’Environnement»). Ce signe de qualité permet d’identifier un professionnel compétent pour mener des travaux d’économie d’énergie. Surtout, le recours à une entreprise RGE est devenu obligatoire pour pouvoir bénéficier de différentes aides publiques, dont le CITE.

À lire

[N°644] - Syndic bénévole : (bien) gérer sa copropriété

par Julie Hainaut - Journaliste
Affichages : 5882

Peu coûteux, convivial, rapide, efficace… Le syndic bénévole séduit de plus en plus de copropriétés.
S’il se distingue du syndic professionnel sur bien des plans, il partage avec celui-ci quelques similitudes et doit suivre des règles bien précises.

À lire

[N°643] - Savoir lire le contrat d’assurance de la copropriété

par Par Sophie MICHELIN-MAZERAN, rédactrice spécialisée
Affichages : 3717

La lecture d’un contrat d’assurance, composé de conditions générales, de conditions particulières, voire d’annexes, relève bien souvent du casse-tête chinois.

Sans compter l’usage habituel de termes abscons dans la police d’assurance que seuls les initiés maîtrisent. L’assurance de la copropriété, souscrite au nom du syndicat des copropriétaires par le syndic, n’échappe pas à cette règle.

À lire

[N°642] - L’utilisation de la fibre : Solutions, acteurs, services

par Par Paul Turenne
Affichages : 3213

Télécharger de lourds fichiers en quelques secondes, enregistrer un programme sur sa télévision HD tout en surfant sur Internet avec un débit record... Avec la fibre optique, bon nombre de loisirs du quotidien sont facilités. Le point sur cette technologie amenée à prendre une place de plus en plus importante.

À lire

[N°641] - Les associations de copropriétaires

par Julie Hainaut - Journaliste
Affichages : 14379

Il en existe une multitude. A quoi servent-elles ? Se valent-elles toutes ? Comment choisir la bonne ? Quel est leur but ? Comment recourir à leurs services ? Faut-il d’ailleurs nécessairement recourir à leurs services ? Des tas de questions, une multitude de réponses.

À lire

[N°639] - Vidéo protection et copropriété

par Julie Hainaut - Journaliste
Affichages : 13998

Surveillance vidéo et copropriété ne font pas toujours bon ménage. Si la vidéo protection peut s’avérer utile pour des raisons de sécurité, elle est de facto restrictive des libertés individuelles. Quelle est la règlementation en vigueur ? Comment une copropriété peut-elle se doter d’un tel système ? Quelles solutions existent ? Le point.

À lire