[N°622] - Gestion de cabinets de syndics : Polyvalence de rigueur

par Julie HAINAUT
Affichages : 19191

Index de l'article

Professionnels de l’immobilier, les administrateurs de biens et les syndics de copropriété sont avant tout de véritables chefs d’orchestre, qu’ils interviennent en gestion locative (pour les premiers) ou en tant que syndic de copropriété ; ce qui les oblige à être ultra-polyvalents.

L’administrateur de biens a pour rôle d’organiser, pour le compte de propriétaires, la gestion locative de leurs biens immobiliers, de la visite des lieux au tri des dossiers des candidats à l’organisation des réparations en passant par la délivrance de quittances de loyers. Le syndic de copropriété, quant à lui, gère les parties communes et les équipements collectifs d’immeubles d’habitation, de bureaux, de locaux commerciaux pour le compte du syndicat. Il assure également la comptabilité et veille à faire respecter le règlement de copropriété. Les deux professions, étroitement liées (la grande majorité des syndics de copropriété est également administratrice de biens), nécessitent rigueur, réactivité, polyvalence et finesse. «La mission du syndic de copropriété est différente de celle du gestionnaire locatif, mais il y a beaucoup de similitudes» confirme Renaud Franchet, co-gérant de la Régie Franchet, située à Lyon.