[N° 592] - L’isolation thermique par l’extérieur Les solutions techniques

par Paul TURENNE
Affichages : 23460

Index de l'article

Alors que les façades représentent plus de 40 % des déperditions thermiques des bâtiments, l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) reste plus que jamais la solution la plus adaptée aux bâtiments gérés en copropriété. Le point sur les matériaux et les solutions disponibles en la matière.

©DR

Intégrant toujours plus d’originalité, de décors et de couleurs, les différents systèmes d’isolation thermique par l’extérieur (enduits, bardages, vêtures, etc.) permettent aujourd’hui de mettre en œuvre une large palette de revêtements et de finitions. Et les possibilités architecturales sont d’autant plus nombreuses qu’il est devenu facile de composer avec différents systèmes. De nombreux éléments décoratifs supplémentaires de type modénature légère peuvent ainsi être intégrés à l’isolant par l’extérieur pour recréer ou créer corniches, bandeaux ou moulures. En mixant les matières et en jouant sur les analogies ou les oppositions, il est également possible de donner du rythme et du relief au bâti.
Appliqués sur une partie importante de la façade, les enduits sur isolant collé, plus minces et moins chers, constituent une surface de base approprié. Rien n’empêche ensuite d’utiliser des matériaux de bardage, déporté vers l’avant de manière à créer des saillies. Il est également possible d’utiliser le rythme des découpes dans le cas de plaques. Les parties singulières comme les encadrements de portes ou de fenêtres peuvent également être traitées de manière spécifique. Et rien n’interdit non plus de créer des reliefs grâce à des éléments ajoutés comme des porches. Bref, en la matière, les seules limites sont le coût des solutions… et les problématiques d’emprise.