[N° 591] - Toitures-terrasses : une étanchéité à soigner - Pour compléter

par Paul TURENNE
Affichages : 40006

Index de l'article

Pour compléter

• De moins de 40 kg/m² pour une toiture végétalisée extensive sous forme de tapis pré-cultivés, on peut aller jusqu’à près de 150 kg/m² pour des toitures semi-intensives ou intensives utilisant un complexe de culture élaboré.
• L’entretien des systèmes de végétalisation peut être couplé avec la visite de contrôle de l’ouvrage d’étanchéité rendu obligatoire par les DTU (documents techniques unifiés applicables aux marchés de travaux de bâtiment en France).
• Un entretien régulier avec inspection des éléments d’étanchéité, gage d’une plus longue  durabilité des ouvrages, permettra d’éviter de réaliser des travaux de réfection prématurément.
• A partir du moment où des travaux d’installation ou de remplacement de l’isolation thermique sont entrepris, ces travaux sont assujettis à l’arrêté du 3 mai 2007 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants.