Copropriété : Comment économiser, optimiser les consommations d'énergie ? - Bien (re)négocier son contrat

par Paul TURENNE, rédacteur
Affichages : 3856

Index de l'article

Bien (re)négocier son contrat

Une bonne renégociation de son contrat d’énergie passe avant tout par l’évaluation des besoins de la copropriété. Ainsi, pour ce qui concerne l’électricité, la copropriété doit vérifier la puissance strictement nécessaire en étudiant la consommation réelle de l’immeuble. Et ainsi éventuellement diminuer la puissance de la souscription de l’abonnement annuel pour faire baisser les charges des copropriétaires.

Même raisonnement pour ce qui est du gaz. D’où l’intérêt d’établir un diagnostic précis de la consommation d’énergie, en particulier après des travaux d’isolation thermique qui vont mécaniquement entraîner une baisse des consommations.

 

Anticiper, la clé pour économiser

Ne pas attendre le dernier moment pour renégocier son contrat d’énergie est le meilleur moyen d’accroître son pouvoir de négociation avec un fournisseur. Difficile en effet de risquer une coupure d’énergie faute de plan B… Une anticipation d’autant plus pertinente que la renégociation peut s’effectuer à partir des données du marché à cet instant T.

Pour résumer, si la copropriété négocie un prix six mois avant et que l’énergie continue d’augmenter, c’est bien le prix négocié qui s’appliquera à la fin du premier contrat. D’où l’intérêt de suivre avec attention les cours du prix de l’énergie et l’actualité internationale pour choisir, si possible, le meilleur moment.

Enfin, négocier une offre sur plusieurs années peut s’avérer un bon plan, sous réserve que le fournisseur ne gonfle pas trop ses prix pour pallier d’éventuelles fluctuations à la baisse. Dans ces conditions, faire appel à un courtier en énergie pourra se révéler un choix judicieux pour renégocier au mieux. Et éviter les écueils.

consommations d'énergies