[N° 594] - Optimiser la mise en œuvre des CEE - Témoignage : 3 questions à Véronique Madelrieux, PDG du cabinet Ginet

par Paul TURENNE
Affichages : 17176

Index de l'article

Implanté à Roanne et à Villeurbanne, le cabinet Ginet compte au total 28 salariés, avec quatre chargés de clientèles en gestion et quatre responsables de copropriété. Tous utilisent, depuis quelques années, la plateforme comparative de primes de CEE NR-Pro.

Pourquoi avez-vous décidé de faire appel à un comparateur de primes de CEE ?
J’avais déjà eu, auparavant, l’occasion de mettre en œuvre des CEE, mais sans mise en concurrence. J’appelais, par exemple, le distributeur de fioul d’une copropriété et lui demandais le montant de la prime qu’il appliquait. Certains chauffagistes déduisaient aussi la valeur des CEE en amont de leur devis, parfois de façon très transparente, parfois de manière totalement opaque.
Chaque fournisseur d’énergie détermine librement le montant de ses primes, ce qui fait que pour un même projet, les primes varient d’un obligé à l’autre. Passer par un comparateur permet donc une vraie mise en concurrence, gratuitement car NR-Pro se rémunère uniquement avec les obligés en leur amenant des clients. Le tout avec une très grande réactivité pour nous. Il suffit de rentrer quelques informations sur la nature des travaux envisagés, pour être rappelés très vite ensuite, et obtenir des évaluations détaillées. C’est rapide, clair et efficace, puisque je n’ai jamais eu de souci entre les évaluations et le montant des primes versées. En revanche, le site cible très majoritairement les travaux collectifs et n’est donc pas du tout adapté au calcul des primes CEE dans le cadre de la gestion locative.

Comment êtes-vous entrés en contact avec NR-PRO ?
Nous avons été mis en relation avec eux via l’agence locale de l’énergie (Ale), avec laquelle nous travaillons régulièrement. Il se trouve que la Fnaim organise chaque année à Lyon les Assises du Grenelle où intervient l’Ale. C’est lors de la première édition que j’ai compris que l’Ale était en capacité de nous aider à conseiller nos clients concernant les économies d’énergie.
Sur le principe, les copropriétaires ne sont pas contre des travaux d’amélioration énergétique, mais ils veulent maîtriser les charges. Or, l’Ale, dans ce domaine, assure une prestation complète, car elle sait où nous orienter pour obtenir des aides. J’avais déjà entendu parler des commissions trop importantes prises par certains prestataires. NR Pro permet vraiment de mettre en concurrence les fournisseurs d’énergie et d’optimiser les certificats pour nos clients. De notre côté, cela nous permet de montrer aux copropriétaires que nous avons réalisé, comme il se doit, les mises en concurrence en leur faveur.

Quels conseils donneriez-vous aux syndics en matière de CEE ?
S’ils ont un doute sur l’éligibilité de tels ou tels travaux, ils peuvent notamment se rendre sur le site de NR-Pro qui comporte une arborescence de l’ensemble des améliorations ouvrant droit aux CEE. Par ailleurs, il ne faut en aucun cas engager de travaux avant d’avoir fait les demandes de certificats. Ces dernières doivent être réalisées en amont de la commande, une fois les devis récupérés. Enfin, je recommande également de travailler en relation avec les agences locales de l’énergie qui sont très au fait de ces questions et délivrent de précieux conseils.