[N° 548] - Gérer les fuites d’eau dans un immeuble en copropriété - Et pour une fuite introuvable ?

par Paul TURENNE, journaliste
Affichages : 180734

Index de l'article

 

 

 

 

Et pour une fuite introuvable ?

En cas de taches d’humidité sur les murs ou au plafond et a fortiori de présence d’eau sans qu’aucune fuite ne soit apparente, le premier réflexe est de rendre visite à ses voisins directs. Si cela ne donne rien et que le problème persiste, il convient d’agir... mais avec précaution !

Il faut alors commander une recherche de fuite à un plombier, en lui indiquant bien que son origine est inconnue. Celui-ci va alors procéder à des recherches qui peuvent être destructives. L’assurance de la copropriété prendra alors en charge le coût des recherches, mais pas les réparations elles-même. En revanche, si le propriétaire indique au plombier l’origine de la fuite, par exemple derrière un mur, l’assurance de l’immeuble pourra se retourner contre l’assurance de la personne concernée pour défaut d’entretien. Et ceci, même si la fuite est située à un emplacement non accessible directement. De manière générale, avant de procéder à toute destruction de murs ou autres, il est vivement conseillé de demander conseil à son assureur et d’avertir le Syndic. Cela pourra souvent éviter de longues procédures au cas où les différents assureurs se renverraient la balle.

 

Troubles de voisinage