[N° 583] - Fibre optique : Disparités entre copropriétés - Le vocabulaire indispensable

par Paul TURENNE
Affichages : 11011

Index de l'article

Le vocabulaire indispensable

Schéma raccordement final fibre © ARCEP

Nœud de raccordement optique (NRO) : point de concentration d’un réseau en fibre optique où sont installés les équipements actifs à partir desquels l’opérateur active les accès de ses abonnés.

Opérateur d’Immeuble : opérateur (ou personne) chargé de l’établissement ou de la gestion d’une ou plusieurs lignes dans un immeuble bâti, notamment dans le cadre d’une convention d’installation, d’entretien, de remplacement ou de gestion des lignes signée avec le syndicat de copropriétaires.

Point de branchement optique (PBO) : dans les immeubles de plusieurs logements comprenant une colonne montante, équipement généralement situé dans les boîtiers d’étage de la colonne montante qui permet de raccorder le câblage vertical avec le câble de branchement. Le point de branchement optique peut également se trouver à l’extérieur de l’habitat, à proximité immédiate.

Point de mutualisation (PM) : point d’extrémité d’une ou de plusieurs lignes au niveau duquel la personne exploitant une ligne de très haut débit en fibre optique donne accès à des opérateurs à ces lignes en vue de fournir des services de communications électroniques aux utilisateurs finals correspondants.

Prise terminale optique (PTO) : prise située à l’intérieur du logement ou local à usage professionnel sur laquelle l’abonné branche généralement la box de l’opérateur.

Logement programmé : logement situé dans la zone arrière d’un point de mutualisation pour lequel le point de mutualisation a été installé et mis à disposition des opérateurs tiers.

Logement raccordable : logement pour lequel il existe une continuité optique entre le point de mutualisation et le point de branchement optique, ou entre le point de mutualisation et la prise terminale optique si le point de branchement optique est absent.

Logement éligible : logement raccordable pour lequel au moins un opérateur a relié le point de mutualisation à son  réseau et pour lequel il manque seulement le raccordement final. Lorsque plusieurs opérateurs ont relié le point de mutualisation à leur réseau, le logement est dit éligible mutualisé.

Logement raccordé : logement pour lequel il existe une continuité optique entre le point de mutualisation et la prise terminale optique.

Logement abonné : logement dont l’occupant a souscrit un abonnement à une offre d’un opérateur commercial basée sur un réseau en fibre optique jusqu’à l’abonné.

Photo : Point de mutualisation en zone “très dense”. Ce boîtier, dans lequel sont raccordées les fibres, relie les câbles d’adduction de chaque opérateur (câbles noir) et les câbles immeuble (câbles blanc). Il est généralement positionné au 1er sous-sol de l’immeuble. © lafibre.info