par Jean-Marc ROUX - Directeur scientifique des éditions Edilaix
Affichages : 84

Les copropriétaires ne peuvent remettre en cause des décisions prises par l’administrateur provisoire qui a reçu tous les pouvoirs normalement dévolus à l’assemblée générale, à l’exception de ceux que la loi interdit au juge de lui donner.

Cass. 3e civ., 13 avril 2022, n° 21-15.923, publié au bulletin.

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 679 de juin 2022

Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire la suite.