par Jean Marc ROUX
Affichages : 1947

L’action tendant à la remise d’une dalle en son état initial alors qu’un copropriétaire n’avait pas été autorisé à réaliser des travaux sur celle-ci, est une action réelle qui ne se prescrit que par trente ans.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire la suite.