par André VALDÈS
Affichages : 1768

Ajoute, à l’exigence légale de notification de l’acte prévue à l’article L. 271-1 du Code de la construction et de l’habitation, la cour d’appel qui retient que le délai de rétractation n’a pas couru, au motif que la lettre recommandée de notification ne faisait aucune référence à la faculté de rétractation ouverte aux acquéreurs.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire la suite.