Paroles d'experts*

*publiées sous la responsabilité de leurs auteurs et n'engageant pas les rédactions des Informations Rapides de la Copropriété

 

 

Gérer votre copropriété sans syndic professionnel

illiCopro est une jeune entreprise réunissant des juristes, des comptables et des développeurs web avec pour mission de permettre aux copropriétaires de gérer leur immeuble sans syndic professionnel.

 

 

• En savoir plus sur les certifications du domaine Bois construction

Des marques de qualité adaptées à vos attentes et vos besoins

 

 

 

La lettre recommandée électronique : ce qu'elle apporte à l'immobilier

Olivier TORRES, Directeur du Marché Relation d'affaires, Branche Services-Courrier-Colis, La Poste

 

 

Rénovation BBC d’une Copropriété grâce au gaz naturel et au solaire thermique

À Paris dans le 13ème arrondissement, la résidence Lançon-Rungis a fait l’objet d’une rénovation conforme aux critères « Bâtiment Basse Consommation », un projet accompagné par le Syndic Sogeprim-Gestion. Le résultat ? 64% d’économie d’énergie !

 

 

 

Copropriété en difficulté : Mieux vaut prévenir que guérir

Carlos BENITEZ, fondateur de Comandex

 

 

 

 

 

Changer de syndic : 2 choses simples à savoir

Rachid Laaraj, directeur général de Synerval

 

 

 

"La prise de décision en matière de travaux est une problématique centrale"

Magistrat à l’administration centrale du ministère de la Justice, à la direction des affaires civiles et du sceau, adjoint au chef de bureau du droit de l’immobilier et du droit de l’environnement, Jean-François Mellet est plus particulièrement chargé des questions relatives à la copropriété. ©Caroline MONTAGNÉ

 

 

 

 "Pour un statut de syndic de redressement"

Catherine Jeufraux-Emorine, syndic de copropriété et administrateur de biens, a été désignée présidente de l’association QualiSR. Cette jeune association, composée d’acteurs du traitement de copropriétés en difficulté a pour objet de définir un référentiel en vue d’établir une certification de ”syndic de redressement”. L’association compte aujourd’hui 21 membres. ©DR

 

 

• La copropriété à l'épreuve de la blockchain

Et si la blockchain (chaîne de blocs) permettait de nombreuses automatisations rendues à ce jour nécessaires pour orienter le métier de syndics vers plus de qualité et de valeur ? Les rares sources sur cette technologie sont unanimes : elle est complexe à expliquer. Essayons de la comprendre sans présupposés.