La convention IRSI

par Sophie Michelin-Mazeraux, Journaliste juridique
Affichages : 165

Depuis le 1er juin 2018, la convention IRSI (Convention d’intervention et des recours des sinistres immeubles) est venue se substituer à son aïeule la convention CIDRE (Convention d’indemnisation directe et de renonciation à recours en dégâts des Eaux), dans le but de simplifier et d’accélérer tant la gestion que l’indemnisation des sinistres dégâts des eaux et incendie d’un montant inférieur à 5 000 euros HT.

Si la convention IRSI a honoré pour partie ses objectifs, des difficultés pratiques se sont pourtant faites jour quant à l’organisation et à la prise en charge de la recherche des fuites. Afin d’y remédier, les assureurs se sont réunis pour définir de nouvelles règles.

Une version amendée devait être prête dès le 1er avril 2020, mais la crise sanitaire en a décidé autrement. Il aura fallu attendre le 1er juillet de la même année pour que la convention IRSI revisitée puisse s’appliquer dans les immeubles en copropriété.

Article paru dans les Informations Rapides de la Copropriété numéro 673 de novembre 2021