Le billet d’Alain : La digitalisation, un arbre qui cache la forêt ?

par Alain Papadopoulos, Universimmo-Pro
Affichages : 172

©AdobeStock_126010619Les néo-syndics en font leur raison d’être. Les grands groupes y investissent des sommes considérables.

La digitalisation et la dématérialisation sont devenues l’alpha et l’omega d’une prestation qui se voit de plus en plus selon le modèle du syndic en ligne.

Les start-ups comme Bellmann, Homeland, Hello Syndic, Cotoit, sans parler de Matera, sur une voie parallèle mais sur un même principe, se construisent autour d’une plateforme technique censée «disrupter» l’«expérience client». 

À lire