Vis la vie de gestionnaire de copro : L'AG bourgeoise

par Gilles Frémont , Chronique assurée et rédigée par l’Association nationale des gestionnaires de copropriété
Affichages : 132

Bienséance ne rime pas toujours avec élégance.Gilles Fremont

Distingué, il arrive, convocation sous le bras, enveloppe fermée. Veste kaki, foulard en soie nouée au col de chemise, la bourgeoisie discrète. Le genre qui vous envoie chaque année sa demande d’inscription le matin de la mise sous pli. Cheveux plaqués en arrière, Monsieur Crap s’approche de la feuille de présence, de son veston il sort un stylo platine, et néglige nonchalamment mon Bic fournisseur posé sur le table : «Ma mère est morte il y a trois ans, mais je la représente».

 À lire