[N°656] - L’entretien avec Karine Bidart, directrice générale de l’Agence Parisienne du Climat

par YS
Affichages : 288

«Une centaine de références de rénovation de copropriété couvrant diverses typologies constructives»

Le Forum Habiter Durable se tiendra le 29 avril à l’Hôtel de Ville de Paris. Cette manifestation gratuite est destinée aux copropriétaires et aux syndics de la métropole parisienne.
Rencontre avec Karine Bidart, la directrice générale de l’Agence Parisienne du Climat, qui organise l’événement.
©Christian de Brosses

Pouvez-vous nous présenter l’Agence Parisienne du Climat ? Quels sont son statut, ses missions, ses moyens ?

«L’Agence Parisienne du Climat est une agence qui met en œuvre des projets opérationnels pour accélérer la transition écologique sur le territoire parisien, dans la poursuite des objectifs du Plan Climat Air et Energie. Elle a été créée à l’initiative de la Ville de Paris en 2011, avec le soutien d’autres membres fondateurs : GRDF, la CPCU, Météo France, EDF et la Métropole du Grand Paris qui nous a rejoints à la fin de l’année 2018.

Nos trois grandes missions sont :

-
l’accélération de la rénovation de l’habitat privé avec le conseil au grand public, l’accompagnement des copropriétés, l’animation de filières professionnelles et d’un observatoire de la rénovation énergétique des copropriétés à l’échelle de la métropole parisienne ;

-
le laboratoire de la transition écologique avec l’accompagnement de projets opérationnels sur les autres sujets du Plan Climat, la réalisation d’outils, d’études et d’événements de décryptages de politiques publiques et des données climatiques ;

-
la mobilisation des acteurs économiques en appui de la Ville de Paris dans le cadre de la Charte Paris Action Climat.

L’agence est composée de 23 personnes, toutes mobilisées au quotidien pour faire avancer la transition écologique à Paris. Nous avons près de 90 adhérents (architectes, bureaux d’études, professionnels de l’immobilier, banques, fournisseurs d’énergie, bailleurs, aménageurs). Nos financeurs principaux sont la Ville de Paris, l’ADEME, la Métropole du Grand Paris».

 

Existe-t-il des structures analogues dans d’autres régions ?

«Oui, il existe des ALEC (Agences Locales de l’Energie et du Climat) sur de nombreux territoires en France ; ces agences accompagnent la transition énergétique en mobilisant l’ensemble des acteurs locaux : collectivités, institutions, professionnels, citoyens… L’Agence Parisienne du Climat va au-delà en accompagnant également d’autres thématiques de la transition écologique : encourager les mobilités douces, réduire les déchets, verdir et rafraîchir la ville, améliorer la qualité de l’air… A l’échelle du Grand Paris, nous travaillons étroitement avec les autres ALEC métropolitaines».

 

Quelles actions menez-vous en faveur des copropriétés ?

«En 2013, l’Agence Parisienne du Climat a lancé CoachCopro, un dispositif national d’accompagnement avec : un service gratuit, neutre et indépendant à disposition des copropriétaires pour conduire leurs projets de rénovation, avec des conseils délivrés par les conseillers des espaces FAIRE ; une plateforme web d’accompagnement de projet et une communauté de professionnels en lien avec les conseillers des espaces FAIRE experts de la copropriété.

Le dispositif CoachCopro est déployé sur 24 territoires français et mobilise plus de 200 conseillers.

Nous organisons aussi plus d’une centaine d’événements par an pour informer et sensibiliser les copropriétaires et les professionnels de la rénovation énergétique, dont le Forum Habiter Durable».

 

Comment participez-vous au plan de financement de la rénovation des immeubles ?

«Nous guidons les copropriétaires et les informons sur les différents dispositifs et aides financières dont ils peuvent bénéficier en fonction de leur profil. En 2020, la Ville de Paris a reconduit son chèque “audit” ; une aide forfaitaire de 5 000 € pour financer la réalisation d’un audit global. Les demandes pour obtenir cette aide sont à déposer auprès de l’Agence Parisienne du Climat».

 

Quels sont vos liens avec les syndics et les gestionnaires de copropriété ?

«Nous travaillons en collaboration avec les fédérations nationales des syndics : FNAIM, UNIS, ANGC. Nous réalisons des guides gratuits pour sensibiliser les gestionnaires de syndic aux enjeux de la rénovation énergétique et organisons tous les ans des formations afin de les aider à monter en compétence sur ce sujet. Depuis 2019, nous avons également lancé une hotline d’accompagnement pour les syndics. Voici le numéro : 01 58 51 90 31».

 

Quels sont les résultats de vos actions ?
Et quels sont vos objectifs ?

«L’Agence Parisienne du Climat, à travers le dispositif CoachCopro, accompagne 90 % des projets de rénovation énergétique des grosses copropriétés sur le territoire parisien, et elle conseille également de plus petites copropriétés :

-
près d’un foyer parisien en copropriété sur 10 est inscrit sur CoachCopro ;

-
près de 15 000 logements ont bénéficié d’une rénovation énergétique ;

-
40 % d’économies d’énergie sont attendues en moyenne pour les projets accompagnés par CoachCopro ;

-
chaque année, près de 5 000 conseils sont délivrés aux parisiens pour les accompagner dans leur transition.

L’objectif de l’agence est de massifier la rénovation énergétique, dans la poursuite des objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris en divisant par deux la consommation d’énergie dans le bâtiment ; en “éco-rénovant” un million de logements et 50 millions de m² de commerces, bureaux, hôtels, d’ici 2050 et en participant aux actions entreprises pour faire de Paris une ville 100 % énergies renouvelables d’ici 2050.

L’objectif opérationnel est de proposer du contenu événementiel et d’apporter un soutien technique tout au long de l’année, notamment, la mise à disposition d’une centaine de références de rénovation sur la carte des copropriétés rénovées, couvrant diverses typologies constructives et méthodes d’intervention.

Nous travaillons en parallèle sur de nombreux sujets connexes à la copropriété tels que la mobilité électrique avec un projet de déploiement d’Infrastructures de Recharges de Véhicules Electriques dans les copropriétés avec Enedis, le développement de la végétalisation et de la biodiversité, l’équipement de 20 % des toits parisiens en panneaux solaires, l’expérimentation du métier d’éco-gestionnaire de quartier, la création d’une matériauthèque de l’éco-rénovation dans le bâtiment pour montrer les bonnes pratiques de transformation lowtech…»

 

En savoir plus : www.apc-paris.com