[N°633] - Ils ont dit : Christophe Tanay, président de l’UNIS

par YS
Affichages : 85

«D’ici 2040, il faudra loger 11 millions de personnes supplémentaires.
Cela suppose qu’il faut construire 450 000 logements par an, et ce pendant 25 ans. L’objectif est ambitieux. Est-il réaliste de faire encore appel aux fonds publics ? Selon l’UNIS, Il faut mobiliser l’épargne privée et l’orienter vers une offre de logements à loyers abordables dans le parc privé existant, notamment dans les zones tendues.
L’immobilier rapporte 65 milliards € de taxes à l’État ou aux collectives locales. Cela dépasse les 40 milliards de dépenses. Pour mémoire, l’immobilier est taxé à la construction, à la détention, à la revente et lors de la succession. L’immobilier est surtaxé.»

Extrait du discours de Christophe Tanay, président de l’UNIS lors de leur dernier congrès du 19 et 20 octobre.